Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2012

Je suis égoïste

Je suis égoïste.Ce n’est pas que j’en sois particulièrement fier mais c’est la vérité – et j’aime la vérité. Alors oui, je suis égoïste. Je pense d’abord à mon intérêt propre, à celui de ma femme, de mes enfants, de mes amis avant d’envisager celui qui est supposé être général – quelle que soit la définition que vous voulez bien lui donner. Je vis, avant toute chose, pour moi-même et pour celles et ceux qui me sont chers. Vos classes sociales, races, religions ou nations m’indiffèrent pour l’essentiel et passeront au mieux au second plan de mes préoccupations. J’ai, au fond de ma petite personne, le sentiment profondément ancré que, si ma vie a bien eu un début, elle aura aussi une fin : dans le laps de temps qui m’est imparti, j’ai bien l’intention d’en profiter.Je veux vivre. Je veux aimer, créer, faire et réussir. Je veux offrir la meilleures des vies possibles à ces cinq êtres humains qui composent ma famille la plus proche et je veux le faire par mes propres moyens. Ça aussi c’es…

Monsieur le Président

Monsieur le Président,Vous ne me connaissez pas mais moi, je vous connais très bien. J’étais là lorsque vous fîtes vos débuts en politique – il y a 38 ans déjà ! – et j’ai suivi pas à pas votre longue carrière sous les ors de République. J’ai été témoin de votre ascension au sein de ce parti qui a fait de vous son candidat. J’ai écouté vos discours publics comme vos conversations privées. J’ai observé chacun de vos actes, patiemment, sans rien dire. Mais maintenant que votre élection et la date de notre première rencontre approche, je crois utile de vous écrire quelques mots.On a décrit cette campagne présidentielle comme l’affrontement de Hobbes et de Rousseau. Vous et moi savons pertinemment qu’il n’en est rien ; vous et moi savons que nous assistons à un affrontement de Machiavel contre Machiavel. Comme votre adversaire, votre carrière toute entière, vos prises de positions et chacun de vos actes n’a été guidé que par un seul et unique impératif : accéder au pouvoir et vous y maint…

À voté !

Et si nous avions fait fausse route depuis 60 ans ?

J'ai voté !

La rigueur tue !

Imaginons un instant que vous soyez keynésien et que, comme tout bon keynésien, vous souteniez l’idée selon laquelle, en cette période de crise, nous devrions nous en tenir au bon vieux policy mix qui consiste à (i) faire tourner la planche à billet et (ii) augmenter la dépense publique quitte à accroître le déficit budgétaire. Bref, à poursuivre le genre le politiques que nous appliquons depuis – au bas mot – 40 ans.Évidemment, les temps ne sont pas faciles. D’une part, l’expérience récente – notamment aux États-Unis – n’est pas particulièrement probante. D’autre part, le principe selon lequel « si ça ne fonctionne pas, c’est qu’on en a pas assez fait » a de plus en plus de mal à convaincre. Enfin, un certain nombre de pays européens, il est vrai au pied du mur, ont décidé de changer leur fusil d’épaule et préfèrent désormais des politiques de réduction de la dépense publique – la fameuse « rigueur ». Il vous faut donc, plus que jamais, un argument massue, une « idée-obus » de calibr…

Frivoles...

Sans commentaire...

Pensée unique chez Marianne

À la question : « de quel candidat vous sentez-vous le plus proche ? », voici ce que répondent les journalistes de Marianne :Ce qui nous fait donc 8 journalistes sur 10 qui se sentent plus près de la gauche que du reste ; dont un bonne moitié qui vote à l’extrême gauche. Nicolas Dupon-Aignan, François Bayrou et les préférences non-exprimées se partagent les 2 journalistes restants.

Saoulez-vous citoyens !

Comme vous le savez sans doute, après le gilet de sécurité et le triangle de signalisation, les automobilistes et motards français devront être en mesure de justifier de la possession d’un éthylotest homologué (norme NF X20704), non-périmé et non-usagé à bord de leur véhicule à compter du 1er juillet 2012. C’est la loi et plus précisément le décret n°2012-284 du 28 février 2012 qui vient compléter le dispositif déjà en vigueur depuis le 1er décembre 2011 qui fait obligation aux établissements « ouverts entre 2 heures et 7 heures du matin » (comprendre les boîtes de nuit) de mettre à disposition de leurs clients un dispositif de dépistage d'alcool.Vous aurez donc le choix entre des éthylotests chimiques à usage unique – principalement les fameux « ballons » commercialisés par la société Contralco – qui vous coûteront entre 1 et 2 euros mais devront être renouvelés tous les deux ans et des appareils électroniques non-périssables mais beaucoup plus onéreux – tels que ceux proposés pa…

Les ravages de la mondialisation néolibérale

Selon les données de la Banque Mondiale, le nombre de personnes vivant avec moins de 1,25 dollars US par personne et par jour (i.e. le seuil d’extrême pauvreté) s’est réduit de 1,9 milliards en 1981 à un peu moins de 1,3 milliard en 2008. Sur la même période, la population mondiale est passée de 4,5 à 6,7 milliards d’individus ; en d’autres termes, le pourcentage de la population mondiale vivant dans un état d’extrême pauvreté a chuté de 43% en 1981 à 19% en 2008.

Victimes de l’ultralibéralisme, édition dépense publique

C’est entendu, la France souffre d’un excès de libéralisme. Le chômage, la stagnation du pouvoir d’achat, la désindustrialisation, les problèmes d’immigration et de « vivre ensemble », le déficit de la balance commerciale, celui du budget de l’État et la dette qui en résulte sont des conséquences directes de l’idéologie libérale dominante, de l’ultralibéralisme mondialisé et du capitalisme financier dérégulé.Comment en douter ? C’est ce qu’affirme Nicolas Sarkozy, notre président sortant, qui propose pour y remédier une adroite combinaison de protectionnisme, d’impôts punitifs et de politiques industrielles volontaristes. C’est aussi l’avis de François Hollande, son principal challenger, qui reproche justement à l’actuel président son ultralibéralisme et ne jure que par une augmentation des impôts et de la dépense publique. C’est encore ce que pensent Jean-Luc Mélenchon et Marine le Pen qui ont fait de la lutte contre l’ultralibéralisme mondialisé leur principal cheval de bataille. C’…

Dans le juke-box…

Dreamy Girl, premier opus de Loo & Monetti, un petit groupe de frenchies qui démarre, sur le thème de Vol au dessus d’un nid de coucou.Évidemment, « freedom is my way » et « freedom is my quest », ça me parle…(... et bravo Anne-Laurence !)