Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Combattre l’ennemi dans ses plans

« Le mieux, à la guerre, consiste à attaquer les plans de l’ennemi ; ensuite ses alliances ; ensuite ses troupes ; en dernier ses villes. »
— Sun Tzu, l’Art de la Guerre (chap. 3)Dans la terminologie de Daesh, la « zone grise » désigne l’ensemble des musulmans qui n’ont pas pris fait et cause pour leur califat sans pour autant prendre parti contre lui. Ce terme désigne donc les indécis ou celles et ceux qui n’osent pas se positionner dans le monde binaire que Daesh appelle de ses vœux : le califat contre les croisés.Vous trouverez ci-dessous trois extraits d’un article titré « l’extinction de la zone grise » [1] publié dans la septième édition de Dabiq, le magazine de propagande anglophone de Daesh, en janvier 2015, juste après les attentats de Charlie Hebdo. L’article dans son ensemble explique un des points essentiels de la stratégie de l’organisation, un aspect sans doute aussi important à leurs yeux que leurs opérations purement militaires en cours : faire disparaitre la zone gris…

On ne combat pas une idée avec un fusil

(NB : je suis loin d’être un spécialiste du monde musulman ou du terrorisme ; je me contente ici de résumer ce qu’en disent quelques fins connaisseurs — un en particulier. Il va de soi que tout ceci est passé par le filtre de ma compréhension du sujet et, forcément, de mes propres convictions.)Le 29 juin 2014, l’organisation connue sous le nom d’État Islamique a proclamé le Califat. En terre d’Islam, la proclamation d’un Califat est un acte hautement symbolique qui va bien au-delà de la simple constitution d’un royaume ou d’une quelconque république islamique. Le Calife, par définition, est le successeur du Prophète, le leader religieux, politique et militaire de l’ensemble des musulmans, où qu’ils se trouvent. Même si l’analogie est hasardeuse à bien des égards, on peut considérer que le Calife de l’Islam assume le rôle spirituel d’un Pape et la fonction exécutive d’un Empereur chrétien.En proclamant Abou Bakr Al-Baghdadi calife de tous les musulmans, les leaders de l’État Islamique …